vendredi, 13 juin 2014 06:26

Le prix des loyers a augmenté de 20% en 5 ans

Le prix des loyers ne cesse d’augmenter et il y a trop peu de logements sociaux. En Flandre, près d'un locataire sur trois serait en situation de pauvreté une fois son loyer payé. À Bruxelles, la situation est encore pire.

On le constate dans tout le pays, la hausse des loyers est constante. À titre d’exemple, en 2013 le prix moyen du loyer d'un appartement en Belgique était de 740 euros, soit une hausse de 14,8 % par rapport à 2012 où le loyer s’élevait à 631 euros. Pour la location d'une maison, il faut débourser en moyenne 825 euros soit une hausse de 3,5 %.

En Flandre, une association de locataires tire la sonnette d’alarme. Les loyers ont augmenté de 20% en 5 ans. Ils augmentent plus vite que l’index ce qui risque d’entraîner une paupérisation de la population. Cette dichotomie entre prix des loyers et index a un impact dramatique sur les plus faibles revenus qui ont de plus en plus de mal à payer leur loyer. Le problème, selon l’association flamande de locataires interviewée par De Morgen, n’est pas nécessairement le prix des loyers, qui a moins augmenté que les prix d’achat d’un bien immobilier par exemple, mais bien les revenus des locataires. En gros, ce qui les inquiète c’est que le prix des loyers évolue bien plus vite que les salaires. Cette réalité fait qu’un tiers des locataires n’ont plus les moyens de vivre dignement une fois qu’ils ont payé leur loyer. Il ne reste que 683 euros aux personnes seules et 1.062 euros aux les familles pour finir le mois.

Informations supplémentaires

Agenda

Aucun évènement trouvé