mardi, 23 septembre 2014 06:12

Wallonie : un sort au bonus-logement ?

Le nouveau ministre wallon du Budget, Christophe Lacroix (PS), annonce "un nouveau mécanisme de soutien à l'accès au logement familial qui bénéficie réellement au futur propriétaire et qui soit soutenable pour les finances publiques".

Interrogé en ces temps de disette par le député Jean-Luc Crucke (MR) sur la pérennité du bonus-logement (déduction fiscale pour habitation propre et unique), nouvellement régionalisé, Lacroix a répondu que le nouveau système ne toucherait pas aux avantages obtenus dans l'ancien. Mais celui-ci, instauré en 2005, aurait selon une étude de la KUL provoqué une surévaluation des prix de 7 à 8 %. Les vendeurs (et les banques) se seraient ainsi appropriés l'avantage accordé par la collectivité. Selon le ministre du Logement, Paul Furlan (PS), interrogé par la RTBF, le bonus-logement dans sa forme actuelle coûte 540 millions à la Wallonie, à l'avantage de 24, .000 ménages. Il faudra, selon lui, orienter les aides vers ceux qui en ont le plus besoin, "les plus fragilisés et les jeunes ménages".

Informations supplémentaires