mercredi, 12 novembre 2014 06:48

Lauzanne: Le squat, un modèle contre la pénurie du logement?

Le propriétaire d’une maison occupée salue le climat de confiance instauré avec ses habitants. La Ville, elle, applaudit la manœuvre.

Rarement une nouvelle occupation d’immeuble au centre-ville de Lausanne n’aura fait aussi peu parler d’elle. Investi depuis un bon mois par le collectif «La Fraîche», le bâtiment situé à la rue de l’Ale 6 subira prochainement de gros travaux d’agrandissement. En attendant, ni le voisinage, ni la Ville, ni son propriétaire ne se plaignent de la situation. Bien au contraire.

«Jusqu’à présent, les occupants se sont toujours montrés très coopératifs, indique le propriétaire, contacté par téléphone. Tant qu’ils ne retardent pas la transformation, il n’y a pas lieu de les dénoncer.» Les gabarits ont d’ailleurs été posés et la mise à l’enquête suit normalement son cours. Rien à signaler non plus du côté de la police municipale. «Jusqu’ici, nous n’avons reçu aucune doléance de la population en lien avec ce squat», note son porte-parole, Sébastien Jost.

Informations supplémentaires