jeudi, 05 mars 2015 06:57

France: Des villes toujours rétives aux logements sociaux

En région parisienne, le préfet du Val-de-Marne a, lui, triplé les pénalités de trois communes rétives : Ormesson-sur-Marne (1,5 % de logements sociaux) devra payer 900 000 euros par an, Périgny-sur-Yerres devra s’acquitter de 74 000 euros et l’éternelle récidiviste Saint-Maur-des-Fossés, qui plafonne à 7 % de logements sociaux, devra payer 3,5 millions d’euros par an de pénalité, mais son nouveau maire (UMP), Sylvain Berrios, s’est engagé à « redresser la barre ».

Informations supplémentaires