lundi, 09 mars 2015 08:06

France: "Apartheid", Manuel Valls arrête plusieurs mesures pour ne plus "ajouter de la pauvreté à la pauvreté"

Un milliard sur trois ans

Les mesures annoncées représentent "autour d'un milliard d'euros" pour les trois prochaines années, a indiqué le premier ministre Manuel Valls lors d'une conférence de presse.

Pour ne pas recréer de ghettos, les logements sociaux détruits devront être reconstruits en priorité en dehors des quartiers sensibles. Un délégué interministériel, Thierry Repentin, va être nommé pour coordonner ce processus, a indiqué Manuel Valls.

Autre mesure importante: les bénéficiaires les plus pauvres du droit au logement opposable (Dalo) ne pourront plus se voir proposer un logement dans les 1.500 quartiers les plus pauvres de France. Manuel Valls a demandé aux préfets "de ne plus reloger dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville les personnes dont les ressources sont en dessous du seuil de pauvreté", a-t-il déclaré devant la presse.

Du côté de l'Education nationale, la ministre Najat Valaud-Belkacem a annoncé des mesures d'avancement "facilitées" pour les enseignants ayant officié dans les quartiers sensibles. Le ministère se fixe par ailleurs pour objectif d'arriver, d'ici 2017, à scolariser 50% des enfants de moins de 3 ans dans les zones d'éducation ultra-prioritaires, avec 800 emplois à la clé.

Informations supplémentaires