lundi, 22 juin 2015 07:08

Namur: combler le déficit de logements publics

Face au déficit grandissant de logements publics, la Ville conclut un accord avec les promoteurs et l’AIS. Le premier cas sera l’ex-moutarderie Bister.

"Sur les 30 logements à construire (la fin des travaux est prévue pour la mi-2017), 3 seront vendus à des propriétaires privés (un peu moins cher que les autres) qui céderont la gestion de ces biens à l’Agence immobilière sociale (AIS), pour au moins 9 ans, avec contrat ultérieurement reconductible. Ces trois logements seront donc ensuite loués de 10 à 15 % moins cher que dans le circuit locatif privé. Pour le propriétaire, le rendement sera entre 3 et 4 %."

L’initiative part d’un constat. Alors que la Wallonie impose à chaque commune de disposer de 10 % de logements publics dans son parc immobilier, l’écart se creuse à Namur, et pas dans un sens favorable.

«  Actuellement, le taux est de 9 %, mais il est à la baisse, commente l’échevine de tutelle, Stéphanie Scailquin. Parce que les promotions immobilières sont nombreuses, ce qui implique un accroissement simultané du nombre de logements publics. Or, malgré leur dynamisme, les partenaires publics ne peuvent faire face seuls, ne sont pas en capacité de suivre le rythme des promoteurs privés car ils sont soumis à d’autres contraintes administratives et financières.  »

Informations supplémentaires