mercredi, 01 juillet 2015 06:20

Charleroi: Les logements vides s’invitent au conseil

Charleroi affine son analyse des logements potentiellement inoccupés. Objectif: en remettre un maximum sur le marché immobilier.

En Wallonie, la législation autorise les pouvoirs locaux à procéder au contrôle des consommations d’eau et d’électricité pour identifier les logements potentiellement vides. Dans le cadre d’une étude pilote dont l’a chargé la Région wallonne, le Centre d’étude en habitat durable (CEHD) a relevé, pour 2014, 10 853 compteurs dont les indices étaient inférieurs aux minimums fixés, soit 5 m3 d’eau et 10 kwH d’électricité par an.

Un nombre divisé par quatre
Dans une réponse à l’interpellation du chef de groupe Écolo au conseil communal, l’échevine du Logement Ornella Cencig (MR) a indiqué que ces chiffres ont été affinés. Suite à un contact avec les propriétaires, 2 636 situations d’inoccupation vont faire l’objet d’analyses complémentaires.

Informations supplémentaires