samedi, 11 juillet 2015 07:11

Wallonie: Les communes qui snobent les logements sociaux seront mieux sanctionnées

Même si on en est encore qu’à la note d’orientation, la réforme du logement public comme celle du logement privé présentée jeudi par le gouvernement wallon permet de dégager quelques nouveautés intéressantes pour les citoyens.

Le secteur du logement public est confronté à une situation complexe : 39 000 candidatures sont en attente dans un parc de 117 200 logements publics qui hébergent actuellement 283 000 Wallons. L’ensemble est géré en grande majorité par 64 sociétés de logements de service public (SLSP) et par d’autres opérateurs comme les communes ou les Agences immobilières sociales (AIS). La réforme présentée par Paul Furlan (PS), ministre wallon en charge du Logement vise à optimiser le financement du secteur.

Sur l’ensemble de la législature, le gouvernement wallon prévoit la création de 6 000 nouveaux logements publics. Un fonds d’investissement sera mis en place. Il permettra, via un système de droit de tirage, de réduire les délais de mise en œuvre des plans d’ancrage communaux. A l’heure actuelle, seuls 47 % des logements prévus dans ces dispositifs ont été construits.

Informations supplémentaires