jeudi, 06 août 2015 14:10

Louvain-la-Neuve: les kots sociaux peinent à séduire

Seuls 20 kots sur 49 sont loués pour la rentrée de septembre. Ils devaient pourtant répondre à une demande du marché. Les conditions d’attribution ont été élargies et le prix diminué.

Je vous avoue que la situation est surprenante. Nous ne nous y attendions vraiment pas. » Nicolas Cordier, directeur gérant de la société de logement public Notre Maison, ne sait actuellement plus sur quel pied danser. Le nouveau bâtiment de kots sociaux construit place des Paniers à Louvain-la-Neuve, qui devait répondre à une vraie demande sur le marché, est loin de séduire les étudiants aux revenus modestes. Pour l’heure, seuls vingt kots sur quarante-neuf ont trouvé preneur. Mettre la main sur un kot à un prix abordable n’est pourtant pas une sinécure quand on étudie à Louvain-la-Neuve. Surtout quand on dispose de peu de moyens et que l’on est dans une situation plus précarisée que ses voisins d’auditoire. « Plusieurs explications peuvent être avancées, même si aucune ne fait l’unanimité, poursuit Nicolas Cordier. La communication a été suffisante. Mais les étudiants ont l’habitude d’utiliser des créneaux classiques pour trouver un logement, comme le privé ou l’UCL. Nous sommes un nouvel acteur qui doit trouver sa place. Et puis, beaucoup d’étudiants pensent qu’ils n’y ont pas accès. »

Informations supplémentaires

Agenda

25 mars - 1 juillet
De 10:00 à 18:00
Together ! La Nouvelle Architecture Communautaire

27 mai -
De 10:00 à 17:00
Salon bruxellois de l’habitat groupé