mardi, 18 août 2015 05:59

France: L'offre de logement étudiant reste très insuffisante

Idéal pour les petits budgets, ce type de logement a la cote auprès des jeunes.
Beaucoup moins du côté des élus locaux et des investisseurs.

A quelques semaines de la rentrée universitaire, les craintes des étudiants se confirment : le coût de la vie augmentera bien encore pour eux, de 1,1 % sur un an, selon une étude publiée lundi par le syndicat étudiant Unef. Le niveau des loyers demeure le facteur influant le plus sur le coût des études. Afin de limiter l'impact du logement sur leurs budgets, les jeunes adultes peuvent se tourner vers les résidences étudiantes. Mais un problème de taille se pose.

Quand le nombre d'étudiants ne cesse d'augmenter, avec 2,47 millions de jeunes inscrits dans l'enseignement supérieur en 2014, soit 38.000 de plus qu'en 2013, selon un rapport de la société de conseil en immobilier d'entreprise Savills, celui des logements étudiants ne progresse que faiblement. Le parc français est ainsi estimé à 375.000 chambres, dont 58 % publiques, soit un taux de couverture moyen de 15,4 % en 2014. La majorité des étudiants est donc laissée sur le carreau et doit se tourner vers le parc résidentiel classique, où les prix sont plus élevés.

Informations supplémentaires

Agenda

Aucun évènement trouvé