mercredi, 09 septembre 2015 05:56

WATERLOO: Du logement public projeté à l’ancien château d’eau

On ne construira pas de logements publics sur le terrain cédé par Bella Vita à la Commune en bordure de la drève des Dix Mètres.

Une modification d’affectation d’un projet a été décidée lors de la séance du conseil communal de lundi à Waterloo, dans le cadre du programme communal d’actions en matière de logements. À l’origine, un terrain bordant la drève des Dix Mètres a été cédé à titre de charge d’urbanisme à la Commune par le promoteur du site Bella Vita. «L’objectif de la Commune était de construire sur ce terrain quatre logements publics de type maison bel étage. Le fonctionnaire délégué de la Région a cependant estimé que ce projet ne convenait pas au quartier et a délivré un avis négatif. La société d’habitations sociales du Roman Païs a rentré la même demande auprès du fonctionnaire délégué, qui a été rencontré à ce propos, mais celle-ci a essuyé le même refus», a expliqué le président du CPAS Étienne Verdin, en charge du logement.

La bourgmestre Florence Reuter a ajouté que «la Commune a la volonté de continuer à avancer dans le développement de logements publics sur son territoire. Dès lors, plutôt que de rentrer en guerre administrative avec le fonctionnaire délégué pour tenter coûte que coûte de créer du logement public sur le terrain de la drève des Dix Mètres, nous avons décidé de déplacer le projet sur le site de l’ancien château d’eau désaffecté de la rue de la Station, terrain communal. On verra ensuite ce que nous décidons de faire du terrain de la drève des Dix Mètres.»

Informations supplémentaires