jeudi, 26 novembre 2015 07:16

Des chambres de bonne transformées en logements sociaux à Paris ?

La Mairie de Paris envisage de transformer certaines chambres de bonne en logements sociaux. Elle s’appuie sur une étude réalisée par l’Atelier parisien d’urbanisme (APUR) à partir de données fiscales. Cet organisme estime à 114 400 le nombre de chambres de bonne dans la capitale, dont seulement 15 % seraient habitées.

Elles sont concentrées à 87 % dans huit arrondissements : les 5e, 6e, 9e, 15e, 8e, 7e, 17e et 16e. A lui seul, ce dernier arrondissement en rassemblerait un tiers. Selon l’APUR, 81 % de ces chambres seraient situées dans des constructions en pierre de taille, des immeubles bourgeois construits entre 1830 et 1914, quand les étages supérieurs servaient à loger les domestiques. La plupart seraient « inconfortables », c’est-à-dire sans WC intérieurs et sans salle de bain, ce qui suppose que d’importants travaux devraient être réalisés pour les rendre habitables.

Informations supplémentaires

Agenda

Aucun évènement trouvé