mardi, 01 décembre 2015 07:23

France: Quand la maison de poupée devient réalité

Pour vivre heureux… vivons dans moins de 20 m2. Les tiny houses (en français «  maisons minuscules  »), ces maisonnettes en bois sur roues, écologiques et confortables, fusion entre la cabane et la roulotte, poussent comme des champignons. Né aux Etats-Unis au début des années 2000, le mouvement Tiny a pris de l’ampleur avec la crise immobilière de 2008. Etranglés par leurs crédits, beaucoup d’Américains n’avaient alors pas d’autre choix que de diminuer leur nombre de mètres carrés. Mais avec la reprise de la croissance, l’attrait pour les minihabitations n’est pas retombé. Au contraire. Vivre dans un petit espace, seul ou en famille, avec seulement l’essentiel, est devenu tendance.

Informations supplémentaires