vendredi, 18 décembre 2015 07:36

Logement social: le Conseil d'Etat rend certains suppléments de loyer illégaux

Le Conseil d'Etat vient d'annuler un arrêté du Gouvernement Wallon, permettant aux sociétés de logement social de réclamer un complément de loyer à certains locataires qui n'avaient plus l'usage de toutes les chambres de leur logement. Quand les enfants quittent le nid, les parents se retrouvent en effet souvent avec une, deux, voire trois ou quatre chambres inoccupées. «J’occupe cette maison depuis 1997. Quand mon fils est parti en 2012, je n’occupais plus qu’une chambre. La société de logement m’a demandé, par courrier, si je voulais déménager pour aller dans un logement plus petit», raconte la locataire d’une habitation sociale située dans le Borinage. Attachée à sa maison, et jugeant un déménagement trop lourd à assumer, elle a refusé la proposition et s’est donc vu imposer un supplément de loyer de 60 euros par mois. «60 euros, c’est une somme importante pour moi, c’est ce que me coûtent mes médicaments chaque mois», insiste-t-elle. Ce supplément ne devrait à l’avenir plus lui être réclamé. Elle devrait même récupérer les quelques 2160 euros qu’elle a versés en deux ans.

Agenda

Aucun évènement trouvé