mercredi, 27 janvier 2016 06:19

Habitats légers, la législation est proche du point mort

Certains habitants sont expulsés, d’autres sont tolérés par leur commune. Leur reconnaissance comme logements n’est pas au menu de la Wallonie.

Yourtes, cabanes terre-paille ou encore caravanes et chalets en domaine résidentiel sont tous logés à la même enseigne. Aucun de ces habitats légers n’est reconnu comme logement par le Cwatupe (Code wallon de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme). Près de 15.000 Wallons y vivent pourtant en permanence. Dans ce vide législatif s’est installé le règne du « pas vu, pas pris ».

Et malgré la discrétion d’usage, à Lathuy, en Brabant wallon, c’est la douche froide. La quinzaine de personnes, adultes et enfants, y vivant paisiblement en roulotte et yourte depuis quelques années, s’est vu imposer de démonter les structures et de quitter les lieux. Leur tort ? S’être installés sur une terre agricole. Y dresser son habitat sans permis d’urbanisme, même en l’entourant de multiples cultures potagères, est vu comme une infraction au Cwatupe.

Informations supplémentaires

Agenda

Aucun évènement trouvé