mardi, 14 février 2017 08:26

L’Europe avertit la Belgique: les prix de l’immobilier sont trop chers

La vulnérabilité belge réside dans l’augmentation rapide des dettes des ménages, notamment parce que ceux-ci empruntent toujours plus pour l’achat d’une habitation.

Le Comité Européen du Risque Systémique (CERS) s’inquiète de l’évolution du marché immobilier résidentiel en Belgique. Dans un rapport publié lundi, cette institution qui a pour mission de veiller à la stabilité financière avertit le pays de l’effet d’une hausse rapide de la charge de la dette des ménages liée à la hausse considérable des prix de l’immobilier.

En cas de choc économique ou financier, ces familles éprouveraient des difficultés particulièrement importantes à rembourser leur emprunt, avec toutes les conséquences que cela peut avoir pour les banques, souligne l’institution européenne.

Informations supplémentaires

Agenda

27 janvier -
De 9:30 à 12:30
Formation Politique pour S'engager - FPS

10 février -
De 9:30 à 12:30
Formation Politique pour S'engager - FPS