samedi, 30 novembre 2013 13:57

Déclaré Habitable

Frederik Serroen et Julien Tregarot ont étudié le phénomène de l’inoccupation d’espaces bâtis dans Bruxelles et ses alentours ainsi que les stratégies utilisées ailleurs pour lutter contre celui-ci. Ils en ont tiré des enseignements pour la capitale belge.

Une rapide addition des surfaces de patrimoine vacant (maisons, appartements, bureaux, ateliers et dépôts, étages au-dessus d’un rez commercial, etc.) donne un total d’environ quatre millions de mètres carrés d’espaces inoccupés et sous-exploités. Une approche créative de ces espaces constituerait dès lors une des clés pour gérer l’essor démographique à venir.

Informations supplémentaires