vendredi, 29 novembre 2013 16:17

Wallonie: Des logements moins chers, c’est possible

Des logements 40 % moins chers… Selon Yves Brulard, patron de la Société wallonne du logement, c’est possible. Et surtout, indispensable : il risque de manquer 200 000 logements d’ici 2022.

C’est un fait : la Wallonie manque d’habitations abordables et décentes. Il va falloir adapter l’offre de logements, d’autant que la paupérisation gagne du terrain.

«La hausse des loyers, la diminution de la taille des ménages, la décohabitation, l’augmentation du prix de l’énergie et le contexte socio-économique renforcent les problèmes d’accessibilité à la propriété, observe Yves Brulard, le président de la Société Wallonne du Logement (SWL). Et cela crée une demande supplémentaire que plusieurs sources estiment à 200 000 logements à l’horizon 2022.»

Informations supplémentaires