lundi, 16 décembre 2013 10:58

France: Quelle reconnaissance juridique pour l’habitat léger : le cas des (...) Quelle reconnaissance juridique pour l’habitat léger : le cas des yourtes

Halem a souhaité publier cet excellent travail de synthèse sur une question qui nous est constamment posée. Il ne faut pas espérer à travers ce texte trouver des éléments de réponse mais plutôt le constat d’une évolution et d’une interprétation constante du droit face à ce sujet.

Au fil des ans, nous avons mené la plupart de ces combats cités ici, parfois en soutenant, parfois en conseillant, trouvant des avocats, en les mettant en contact, en leur donnant des idées, parfois en passant des nuits blanches, en montant des comités de soutien, en travaillant l’analyse en réseau... Que la rédactrice n’ai pas jugé utile de dire que nous existions n’est pas très important. Ce qui est essentiel, c’est que nous arrivions a trouver ces travaux - celui-ci très bon en l’occurrence - dans des revues spécialisés juridiques payantes grâce à vous tous et que le travail universitaire ne reste pas entre quelques mains. Il doit être dans les mains des usagers et des militants, car comme a su le dire Condorcet : "Le but de l’instruction n’est pas de faire admirer aux hommes une législation toute faite, mais de les rendre capables de l’apprécier et de la corriger. Il ne s’agit pas de soumettre chaque génération aux opinions comme à la volonté de celle qui la précède, mais de les éclairer de plus en plus, afin que chacun devienne de plus en plus digne de se gouverner par sa propre raison." Cessons d’être fascinés par les codes, les tribunaux et les hommes de loi et continuons à faire de la justice buissonnière. Ce sont nous qui, par nos modes de vie, nos résistances faisons évoluer le droit.

Informations supplémentaires

Agenda

25 mars - 1 juillet
De 10:00 à 18:00
Together ! La Nouvelle Architecture Communautaire

26 juin -
De 18:30 à 21:00
HOME for LESS // Portes ouvertes / Drink

6 août - 13 août
De 9:00 à 17:00
CARAVANE HALEM 2018