samedi, 29 mars 2014 08:37

France: Faut-il vendre les logements sociaux ?

Si les bailleurs sociaux se mettait à vendre massivement les logements rentabilisés de leur parc, ils pourraient en construire de nouveaux... mais pas forcément pour les plus pauvres.

D'aucuns s'accordent à dire qu'il est nécessaire d'accroître l'offre de logements sociaux, notamment pour faire face aux dérives des prix dans le secteur privé et permettre l'accès à un logement décent au plus grand nombre.
En se fixant l'objectif de construire 150.000 logements sociaux par an, le gouvernement a mis la barre très haut. En accroissant l'offre de manière substantielle, il pense pouvoir fluidifier un secteur bloqué* et doté d'un parc de 4,5 millions de logements avec un taux de remplissage de près de 97%.

Certes, un pacte d'objectifs et de moyens a été signé l'an passé entre l'Etat et les acteurs du logement social dans le but d'augmenter l'offre. Mais le désengagement tendanciel des pouvoirs publics du financement du logement social pousse tout de même les bailleurs sociaux à innover en matière d'autofinancement. Sur ce sujet, plusieurs courants s'affrontent.

 

Informations supplémentaires